Un culte de l'ours ramené aux dimensions de notre modeste nature . . . Robert Hainard naturaliste, peintre, sculpteur et écrivain suisse

RENÉ - PIERRE   BILLE

Né à  Lausanne en 1915
Mort à  Sierre le 2 avril 2006


Originaire de Boudevilliers (NE), René-Pierre Bille est un naturaliste photographe animalier suisse, né à Lausanne, d'un père Neuchâtelois (le peintre verrier Edmond ) et d'une mère valaisanne. Il est le frère de Corinna Bille. Il fait des études classiques au collège de Sion, puis au gymnase de Neuchâtel. Il devient membre de l'association de la presse valaisanne actif non RP en 1956, puis membre passif de 1963 à 1968. Tour à tour garçon de ferme, régisseur, poète, braconnier, etc. René-Pierre Bille se consacre essentiellement à la photographie. Habitant à Chandolin/Sierre, ce passionné de flore et de faune devient, très jeune, un chasseur d’images qui ne cesse de promouvoir ses découvertes tant en Suisse qu’à l’étranger. Il publie 2 recueils de poèmes en 1940 et 1942. En 1945, il envoie ses premiers articles sur la faune à diverses revues illustrées. Il collabore également à de très nombreuses encyclopédies sur les animaux ("Le royaume des animaux", "Le grand livre de la chasse", etc.). En 1958 paraît : "Le monde sauvage de l'Alpe", son grand film. Il sera présenté dans de nombreux pays dans le cadre de la série Connaissance du monde. En 1959, il entame une tournée de conférences et de présentation de films. En 1985 il reçoit le prix F.-K. Rünzi qui le récompense pour ses efforts en faveur de la faune valaisanne en particulier et de la nature en général.
Il passe son enfance entre la ville de Sierre et le village de Chandolin, en Valais. À l'âge de 18-19 ans, il voyage à travers l'Europe et plus particulièrement au Portugal pour aider les paysans. En 1943, il s'établit à Chandolin, où il vit de la nature et du braconnage. Il se met à la photographie en 1948, puis au cinéma en 1954, pour observer la nature et la faune sauvage alpine. En 1953, il épouse Thérèse Lepers avec qui il aura trois enfants.
En 1958, il présente pour la première fois son film Le monde sauvage de l'Alpe et participe au cycle Film-conférence de Connaissance du Monde. Il s'est également passionné pour la faune et la flore de la plus grande pinède d'Europe, le bois de Finges. René-Pierre Bille était un ami d'Ella Maillart qui demeurait à Chandolin la moitié de l'année.

Voici l'une de ses citations les plus connus. C'est en 1975 que René-Pierre Bille disait : 
« En l'an 2000, nous serons huit milliards sur Terre. C'est pourquoi je pense que de grandes catastrophes interviendront avant. Sous quelle forme? Microbienne? Guerre? Manque de nourriture? Je n'en sais rien. La civilisation finira par se détruire elle-même. Je trouve cela tragique pour la jeune génération ».

René-Pierre Bille a été un pionnier de la sensibilisation du grand public à la nécessité de protéger la faune et la flore. Il était moins connu que le non moins célèbre naturaliste Suisse Robert Hainard, d'ailleurs sur ce présent blog vous trouverez un article sur ce grand naturaliste Suisse. Cliquez ICI pour le lien directe.
Mais, quoi qu'il en soit c'est encore un grand monsieur du royaume des naturalistes qui disparaît beaucoup trop tôt malheureusement. Il a réalisé quelques clichés sur le blaireau, d'ailleurs l'ouvrage de Geneviève Grandjean aux édition Slatkine propose des images de blaireau. 






Publications
- La faune de la montagne, Éditions La Toison d'Or, 1954
- Les animaux de montagne, Éditions Denoël, 1974
- Un braconnier d'images en montagne Éditions Rossel, 1974
- L'aventure de Chandolin, Éditions 24 heures, 1983
- Trésors naturels du bois de Finges, Éditions SSTMRS, 1986, avec Philippe Werner
- Des animaux plein les yeux, Éditions Ketty et Alexandre, Chapelle-sur-Moudon, 1993



Films
- Le monde sauvage de l'Alpe, 1958
- Des animaux plein les yeux, 1998


Récompenses
- 1957, Deuxième grand prix au Festival international du film de montagne de Trente pour "Le monde sauvage de l'Alpe"
- 1985, Prix de la Fondation du divisionnaire F.K.Rünzi






ルドビク    トオマス   /   le  Royaume  de  Meles   /  copyright ©


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire