Un culte de l'ours ramené aux dimensions de notre modeste nature . . . Robert Hainard naturaliste, peintre, sculpteur et écrivain suisse

SOINS  ET  PROTECTIONS  MÉDICAUX
DU  BLAIREAULOGUE
Bien que le blaireaulogue passe son existence à faire connaître et protéger l'existence du blaireau, il en oublie parfois à se protéger lui même, donc ce dernier à également besoin dans certaine situation de se soigner face à certaines agressions du monde de la nature. Pour se traiter efficacement, l'amoureux des blaireaux aura besoin d'emporter dans son sac à dos et lors de ses expéditions dans la sauvage, du matériel de soin et de protection. Dans cette article vous trouverez donc plusieurs techniques et notions de soins pour que vos escapades blaireaulogique ne se termine pas en cauchemar. Selon un spécialiste des équipements médicaux militaires américain, une trousse de secours est classé en 3 catégorie : le kit basique, c'est celui présenté ici, c'est le minimum que vous devez avoir sur vous lors de vous escapades. Le kit de niveau 1 est conçue pour une utilisation sur le terrain afin de faire face à des blessures plus sérieuses et le kit de niveau 2, ce dernier est donc fait pour les blessures graves voir très sévères. Ces deux dernier kits ne seront pas présentés ici, car elle sont surtout utilisé pour un usage professionnel et elles contiennent du matériels de spécialiste de la médecine. 



LA  TROUSSE  DE  PREMIER  SOINS

Le contenu d’une trousse ou d’un kit de premiers secours basique dépend de ce que vous voulez en faire. Généralement, l’objectif est de faire face au mieux à deux types de situations :

- Le petit bobo chez soi ou en déplacement en attendant de pouvoir consulter un médecin ou se rendre chez un pharmacien, avec dans cette catégorie les plaies simples, les coups, les nez bouchés, les maux de tête...
- La grosse frayeur, en attendant les secours qui vous emmèneront aux urgences, avec dans cette catégorie les malaises graves, les hémorragies, les traumatismes...
Acheter une trousse ou la faire soi-même ?

Vous pouvez acheter une trousse de premiers secours en magasin ou sur internet pour avoir le matériel de base et un contenant pratique. De très nombreux modèles sont disponibles à coût modique, parfois moins de 10 €. Tout le problème est de savoir ce qu’elles contiennent, car ce n’est pas toujours mentionné sur la boîte ou sur la boutique en ligne. Nous allons tenter de remédier à cela en vous proposant des descriptifs détaillés de différents modèles. Vous pouvez aussi vous référer au guide d’achat de 60 millions de consommateurs.

Mais les trousses de premiers secours ne contiennent pas de produits actifs en général (ou ne devraient pas en contenir sauf chez le pharmacien). C’est à vous de vous procurer chez le pharmacien un antiseptique, une pommade, un antalgique... et à l’ajouter dans la trousse, à condition qu’elle puisse le contenir ! Pour cette raison, demandez à votre pharmacien les doses les plus petites : dosettes de sérum physiologique, compresses imprégnées d’antiseptique en emballage individuel, mini-tube de pommade...Vous trouverez ci dessous la liste d'une trousse de premiers secours.


La basse d'une trousse de secours première urgence :
- compresses stériles et non stériles (désinfection, nettoyage des plaies),
- produits antiseptiques, éosine,
- sérum physiologique (unidoses),
- ciseaux, épingles de suretés, pinces à épiler (pour retirer les échardes),
- pommades à base d'arnica pour les bleus,
- hémoclar contre les brûlures,
- antalgiques, antipyrétiques permettant de soulager la douleur,
- pansements pré-découpés divers et de taille différentes,
- gel désinfectant hydroalcoolique (pour les mains),
- sparadrap en ruban,
- spray répulsif pour les insectes,
- gants stériles en vinyle à usage unique, 
- bandes Velpeau permettent de réaliser des bandages en cas d'entorses ou foulures,
- un soin contre les coups et les bosses,
- crème solaire,
- crochets à tiques,
- soin contre les démangeaisons et piqûres,
- collyre antiseptique en unidose,
- une couverture de survie,
- bandage triangulaire pour servir d’écharpe afin de soutenir le bras lors d’une luxation de l’épaule par exemple,
- . . .

Attention les produits actifs ayant une date de péremption, il faut penser à les renouveler. Pour cela, vous pouvez par exemple noter la date de péremption du produit dont le délai de péremption est le plus court et créer une alerte dans votre agenda électronique pour vous prévenir lorsqu’il sera temps de le changer.





LE  BAL  DES  MINUSCULES  VAMPIRES



SE  PROTÉGER  DES  MOUSTIQUES

Affûter le blaireau n'est malheureusement possible que durant la nuit, cela exige donc de se poster très tôt Le soir 1 ou 2 heures avant le coucher du soleil et d'attendre, dans certain cas le petit matin, mais malheureusement c'est à ce moment là que les moustiques sont les plus actifs. Donc il va falloir doubler de prudence et de protection afin de ne pas être la proie de ces terrifiants hématophage sanguinaire. Nous allons dans ce chapitre vous parlez des différentes façon de se protéger contre ces minuscules vampires.  


Parlons un peu virus :
Toujours désagréables, les piqûres peuvent devenir dangereuses si le moustique est infecté et porteur d’un virus. Longtemps cantonné aux destinations exotiques, le risque touche depuis peu le sud de la France. Se protéger devient impératif.
C'est un sujet d’une actualité brûlante ces temps-ci : comment se protéger contre les moustiques ? En effet avec la prolifération de moustiques tigres, les anciens cas de chikungunya et maintenant du virus zika en plus de la dengue il y a de quoi réviser les fondamentaux en matière de protection anti- moustiques et notamment en voyage dans des contrées tropicales et en randonnée ou trekking.
Que risque-t-on ? Dans 99% des cas il faut bien le reconnaître la nuisance des moustiques se limite à des démangeaisons et des rougeurs. Mais néanmoins elles sont très désagréables et chaque personne y est plus ou moins réactive.
Si les cas graves sont rares il ne faut pas les prendre à la légère. Le chikungunya est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques infectés. Elle provoque une fièvre persistante et des arthralgies (douleurs articulaires) sévères. Les autres symptômes sont myalgies, céphalées, nausée, fatigue et éruption cutanées diverses. Il n’existe pas de remède contre cette maladie. Le traitement est essentiellement symptomatique. La dengue est une infection virale également transmise par les moustiques. Cette infection provoque rapidement un syndrome de type grippal et peut évoluer à l’occasion vers des complications potentiellement mortelles, appelées dengue sévère ou hémorragiques (plutôt dans le cas où on contracte la dengue pour la deuxième fois). L’incidence mondiale de la dengue a progressé de manière spectaculaire au cours des dernières décennies. Désormais, on peut considérer que près de la moitié de la population mondiale est exposée au risque de dengue.
Mais heureusement la dengue ne sévit que dans les régions tropicales et subtropicales du monde entier, avec une prédilection pour les zones urbaines et semi-urbaines, mais qui sait un jours peut être franchira t'elle nos frontières.
La maladie à virus Zika est due à un virus transmis par des moustiques du genre Aedes. Les sujets atteints présentent en général une fièvre modérée, une éruption cutanée (exanthème) et une conjonctivite. Normalement, ces symptômes disparaissent en 2 à 7 jours. Il n’existe actuellement aucun traitement ou vaccin spécifique.
Comme on le voit, peu de traitements existent en cas d’infection, donc la meilleure forme de prévention consiste à se protéger efficacement et préventivement des piqûres de moustiques. 


Comment se protéger contre les moustique ?
Pour les éviter il faut connaitre aussi leurs horaires ! En général le pic de présence des moustiques est au petit matin, juste avant le lever du soleil et le soir après le coucher. Mais les fameux moustiques tigres porteurs de virus sévissent aussi la journée, donc méfiance !
C’est simple et ça parait de bon sens mais la première barrière pour se protéger contre les moustiques est constituée de vêtements. Plus vous laissez de surface de peau non recouverte plus vous augmentez les chances d’être piqué : ça va de soi ! Ceci étant dit c’est difficile d’être complètement recouvert des pieds à la tête mais par contre c’est une précaution très utile dans des pays à risques et aussi lors de randonnées en forêt par exemple, ou aux horaires les plus propices à leurs attaques. 
Porter des vêtements couvrants de couleur plutôt claire, les tenues foncées, qui emmagasinent la chaleur, attirent les moustiques de manière très efficace, se doucher après un effort, car la transpiration est un attractif très puissant, éviter les parfums et les produits odorants qui les attirent.
Il existe sur le marché de nombreux répulsifs cutanés, ils se présentent souvent sous la forme de spray, il faut alors éviter de pulvériser directement vers les yeux et les muqueuses, mais on trouve aussi des formulations en crème ou gel.
Si les références et les marques de répulsifs sont légion, les substances actives utilisées le sont moins.
Les fabricants sont souvent assez optimistes pour la durée de protection et annoncent 8 heures, parfois plus. En réalité, c’est toujours moins et c’est variable selon les individus et le contexte (pluie, sueur…). Quand un produit est efficace, la durée moyenne de protection mesurée lors de tests en laboratoire est plutôt de l’ordre de 4 heures. En fait, il faut appliquer une nouvelle couche dès qu’on sent les moustiques approcher. Tout simplement.
Vous trouverez ci dessous une gamme de répulsifs biocide insecticide que nous utilisons de chez Insect Ecran, ils sont à base de perméthrine, un pour la peau et les deux autres l'un en spray pour imprégnation des vêtements et l'autre également pour les vêtements mais par trempage pour les moustiquaires et les tissus divers. Ils sont fait leurs preuves sur le terrain, se sont les seuls du marché que nous avons trouvé les plus efficaces et en plus il ne sente quasiment pas, aucune odeur désagréable voir neutre, c'est vraiment génial quant ont affût une espèce comme le blaireau qui à un odorat 800 fois plus sensible que le notre.

   

Bien évidemment il ne faut pas tomber dans une paranoïa exagérée mais se protéger contre les moustiques ne doit pas être pris à la légère. Des règles de bon sens et les bons outils sont largement suffisant pour écarter la majeure partie de la menace. C’est un minimum pour conserver un peu de confort et ne pas passer une journée ou une soirée entière aux proies de démangeaisons très désagréables.


Pour compléter votre barrière anti-moustiques, vous pouvez également trouver dans le commerce des vêtements contre les moustiques. Vous en avez deux sortes, l'un qui couvre soit seulement la tête ou pour une protection encore plus efficace il existe aussi des tenues complètes qui recouvre la totalité du corps, ainsi vous serez protégé de la tête au pieds. En cherchant un peut sur le web vous trouverez votre bonheur et à des tarifs très différents.


ATTENTION !
Il est fortement recommandé de ne pas utiliser :
les bracelets anti-insectes pour se protéger des moustiques et des tiques,
les huiles essentielles dont la durée d'efficacité, généralement inférieure à 20 minutes, est insuffisante, les appareils sonores à ultrasons, la vitamine B1, l’homéopathie, les raquettes électriques, les rubans, papiers et autocollants gluants sans insecticide.


Avec ces conseils et un bon choix de vêtements et de répulsifs vous êtes quasiment certains de profiter pleinement de vos escapades blaireaulogique.





SE  PROTÉGER  DES  TIQUES
Les tiques que vous trouvez sur votre chien ou votre chat sont parfois les mêmes que celles qui viennent sur vous. Une tique affamée prend le premier qui passe (homme ou animal).
Les tiques vivent dans les forêts, les bois, les hautes herbes mais aussi en montagne, sur les terrains de golf et dans les petits jardins privés ou publics. 
Les tiques ne grimpent pas au sommet des arbres pour sauter sur leur proie. Elles sont incapables de sauter. Elles grimpent sur leur proie à moins d'1 mètre du sol si elles sont adultes ou à moins de 50 cm si elles sont jeunes (nymphes). Les larves restent au niveau du sol, à moins de 15 cm du sol. 
Ces "petites bêtes noires" sont en expansion rapide . Elles ont déjà envahi les USA où la maladie de Lyme est devenue un fléau au même titre que le sida. Toute l'Europe est aussi envahie. En Lettonie, par exemple, certaines forêts sont interdites au public tellement il y a de tiques et de risque d'attraper des infections. Toutes les régions de France sont touchées mais il y a une plus grande recrudescence de tiques dans les régions de l'est, du nord-est et du Limousin. Leurs biotopes favoris sont les endroits boisés ou vie le plus sauvent le blaireau et dans les zones humides dans une région tempérée où la température est comprise entre 7°C et 25°C. Dans ce cas, les tiques restent actives et représentent un danger toute l'année. S'il fait chaud et sec, 25°C ou plus, les tiques ne vont pas se déplacer. Elles se cachent dans le sol , au ras du sol ou sous la végétation pour prendre la quantité d'eau dont elles ont besoin. S'il fait 7°C ou moins, les tiques s'isolent du froid sous la terre, dans les feuillages au ras du sol ou dans les vieux troncs d'arbre. Pouvant rester plusieurs mois sans manger, la période inactive ne les dérange pas. Elles n'ont besoin que d'eau qu'elles tirent de l'humidité de l'air.
Les animaux sauvages gros (cerfs, biches, renards, sangliers ... et petits (souris, rats, mulots, campagnols, écureuils...) sont insensibles aux bactéries et virus qui les habitent.
Les tiques sont des vecteurs de ces bactéries . En conséquence, elles ne s'inquiètent pas de ces bactéries infectieuses lors de leur repas sur les animaux sauvages. Elles les aspirent avec le sang qu'elle stocke dans son abdomen qui se met à grossir. Il peut y avoir simultanément jusqu'à 200 tiques à faire un festin sur un gros animal. Un cerf peut nourrir un million de tiques par an !!!
Les tiques se nourrissent du sang de ces animaux sauvages, ils sont hématophage. Elles vont sur les petits rongeurs quand elles sont jeunes puis sur les gros cervidés à l'âge adulte. Lorsque l'animal sauvage est porteur de bactéries, la tique les aspire simultanément avec le sang et les stocke dans son système. Si le repas suivant se fait sur un être humain ou un animal domestique (chiens, chats, chevaux, bétail), la tique va simplement lui transmettre lors de la piqûre la ou les différentes bactéries ou virus stockés dans son système. Entre autres: Borrelia Burgdorferi, Ehrlichia, Bartonellas, Babésias, Mycoplasmas ou le virus de la Méningo-encéphalite à tiques (MET) . 
Sur les oiseaux, les tiques viennent se nourrir sur les oiseaux mais ceux-ci ne servent pas de réservoir à bactéries ou virus. Les tiques restent accrochées sur eux pendant leur vol et sont transportées dans une région différente. Les tiques infectées vont ainsi contribuer à propager les infections dans toutes les régions. 



Les tiques adultes sont visibles sur la peau et peuvent être retirées rapidement. Toute personne qui a retiré une tique sur elle sait qu'elle a été piquée et va aller consulter un médecin si elle ressent des symptômes dus à cette piqûre. Attention: Il en va autrement pour les piqûres de jeunes tiques. Vous risquez de ne pas les voir ! Elles sont très petites. Les jeunes tiques ou "nymphes" sont difficilement visibles sur la peau car grosses comme une tête d'épingle. La taille minuscule de la nymphe est la raison pour laquelle beaucoup de malades de Lyme ne se rappellent pas d'avoir vu de tiques sur eux. Dans les cheveux , par exemple, il est très difficile de repérer une nymphe. Les piqûres dues aux nymphes passent facilement inaperçues et sont responsables d'une grande partie des cas de Maladie de Lyme. La maladie de Lyme n'est pas une maladie nouvelle. Des chercheurs ont trouvé l'empreinte génétique de la bactérie Borrelia burgdorferi chez Ötzi (Hibernatus). Il s'agit de l'être humain mort il y a 5000 ans et retrouvé congelé et déshydraté dans un glacier, non loin des Dolomites. Ötzi est le premier homme connu à avoir été infecté par le parasite à l'origine de la maladie de Lyme. Celle-ci est présente depuis très longtemps sur le continent Européen, Nord-américain et même Africain même si les cas étaient assez isolés. Actuellement, ce qui est inquiétant, c'est son expansion fulgurante alors que les professionnels de la santé ne se donnent pas les moyens de dépister et soigner avec efficacité cette maladie émergente. 
Soyez attentifs aux réactions ou symptômes (symptômes/ stades) qui surviendraient dans la semaine ou même le mois qui suit la piqûre d'une tique car il est important de traiter l'infection le plus rapidement possible - dés l'apparition des premiers symptômes. Si l'infection n'est ni diagnostiquée, ni traitée à son début, elle va se disséminer dans tout le corps, atteindre le cerveau, le système cardiaque, respiratoire, nerveux et musculaire et sévèrement handicaper la personne qui en est atteinte.
Combien de cas par an ? Bien qu'en France, il n'y ait pas d'études épidémiologiques, on estime qu'un minimum de 30.000 personnes par an sont piquées par des tiques. Comme il y a, selon les régions, de 20% à 30% de tiques porteuses de spirochètes Borrelia Burgdorferi, on pourrait estimer à 6000 personnes minimum le nombre de personnes concernées annuellement par la Maladie de Lyme. Cette estimation est certainement en dessous de la réalité si on sait que les Allemands annoncent 100.000 personnes piquées par des tiques, ce qui ferait 20.000 cas de Lyme par an. En France, il n'y a pas encore de statistiques !
Pour se protéger contre les tiques, il existe beaucoup de répulsif mais attention beaucoup sont insatisfaisant, mais d'autre sont vraiment excellent comme le Anti Brumm que nous utilisons avec beaucoup de satisfaction. Ce répulsif à été testé par le professeur Patrick Guérin, scientifique en parasitologie à l'Université de Neuchâtel, il connaît donc très bien les tiques, jusqu'à leurs organes les plus secrets, pour en savoir plus allez visiter le lien en cliquant sur le logo si dessous, il teste plusieurs répulsifs du plus mauvais au plus efficace.



Le répulsif à tique et deux tailles de crochets afin d'extraire sans danger une tique






A  lire  également  sur  le  merveilleux  site  ÉVEIL  et  NATURE de  Émilie  Lagoeyte
" Comment protéger nos enfants des tiques ..." 



Pour  en  connaître  encore  plus  sur  la  tique  vous  pouvez télécharger  ces  deux  dossiers  pdf






SILINCODE  SOS  LE  CONCEPT
" Le bracelet et le sticker QR Code qui vous sauve la vie "

Cette accessoire est une merveilleuse invention, grâce à ce QR Code unique, le Bracelet ou le Sticker Silincode SOS vous permettent d’emporter vos données personnelles et médicales partout avec vous. Il suffit de renseigner les données que vous souhaitez partager.

Votre enfant ou un parent s’est égaré ou est ponctuellement désorienté ?

Vos coordonnées sont directement accessibles en scannant le QR Code de son Bracelet ou de son Sticker. Vous pourrez ainsi être contacté rapidement.

Vous pratiquez une activité sportive à risque ? Vous souhaitez avoir vos données médicales toujours avec vous ?

Votre Bracelet ou votre Sticker Silincode SOS facilitent l’accès à des informations fiables sur votre santé. Un plus en cas d’accidents.

Lorsqu’un QR Code Silincode SOS est scanné*, deux e-mails sont envoyés simultanément aux contacts pré-enregistrés dans le profil du propriétaire du Bracelet ou du Sticker : l’un indiquant que son QR Code vient d’être scanné, l’autre indiquant sa géolocalisation approximative.


Pour plus d'infos cliquez sur le logo



ルドビク    トオマス   /   le  Royaume  de  Meles   /  copyright ©
    


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire