UN BLAIREAU DANS MON JARDIN


UN  BLAIREAU  DANS  MON  JARDIN
" les différentes astuces et techniques pour éloigner en douceur,
le petit ours miniature un peut trop envahissant. "
                        
                        
Photographie Mike Dilger - https://mikedilger.co.uk/writing


Voici un article important qui manquait dans le Royaume de Meles. Beaucoup de personne nous demandais " Avez vous des techniques et des astuces pour éloigner un blaireau dans son jardin ? " 
Nous avons pu également voir sur la toile, comment par exemple dans des coupures de journaux des méthodes pas très réjouissantes et un peu trop agressives et radicales pour le blaireau, afin de repousser ce mustélidés un peut trop envahissants dans une propriété.
Afin de préserver cette espèce, il était important et nécessaire d'informer toutes les personnes qui souhaites écarter et en Douceur des blaireaux qui retourne leur terrain afin de rechercher de la nourriture ou fait de petit excavation dans la terre pour y déposer un petit caca. Lissez attentivement cet article, ils sera un allié précieux afin de vous prémunir et d'éviter d'avoir la visite du petit ours miniature dans votre propriété.         


Si vous souhaitez lire les coupures de journaux le téléchargement se fait en dessous






les 3 principales raisons pour lesquelles
les blaireaux entrent dans votre jardin


1/ Il utilise votre jardin comme une toilette : 

Quand les blaireaux sortent de leur terrier le soir, ils cherchent un lieu pour les utiliser comme toilette pour faire leurs besoins, cette espèce n'aiment pas soyer leur propre maison, il préfère plutôt aller dans votre jardin. Pour faire ses besoins ils creusent des trous dans le sol ont les appellent pot. La laissée ou le caca est normalement sombre et boueux et contient généralement des insectes comme des bousiers et parfois même en saison des noyaux de fruits. 


2/ Marquer et garder leur territoire :

Les blaireaux vivent en groupes familiaux sur un territoire et se battent pour défendre pour le défendre. Ils marquent la frontière de son territoire par ses laissées dans ces pots, ils utilisent d'autre systèmes de marquage par contre dont nous sommes incapable de déceler, comme l'urine et du musc  contenu dans ses glandes anales, ainsi  grâce à ces différent marquages le blaireau averti les autres congénères de ne pas entrer. Si les blaireaux ne viennent pas plus loin dans votre jardin et ne dépasse pas le périmètre de votre propriété, alors le choix le plus judicieux sera d'ignorer les différents marquages car en plus il empêche également les autres blaireaux de rentrer. Petit astuce essayez de planter quelques arbustes bas à croissance rapide devant ces marquages pour les cacher.


3/ Nourrir la famille de blaireau : 

Un clan de blaireaux a un vaste territoire qui s'étend sur une vaste zone comprenant de nombreux jardins domestiques, grands et petits, ils y patrouillent et y vont se nourrir tous les soirs. Ils viennent peut-être tout simplement dans votre jardin pour trouver une meilleure source de nourriture ou plus vraisemblablement dans le jardin d'un voisin, où ce dernier peut laisser des aliments pour leur chats ou chiens. 
Le principal problème, c’est que l’aliment principal du blaireau c'est le ver de terre, il en est très friand, mais malheureusement pour les extirper du sol il doit les déterrer avec ses pattes antérieures outils bien étudier pour le terrassement et ensuite repousse l'excédant de terre avec son museau, ainsi il laisse derrière lui une pelouse couverte de trou et des retournement de terre. Plus le sol sera sec et dur plus le blaireau cherchera à creuser plus profondément pour aller déterrer les vers, laissant des marques sur le terrain encore plus profondes. A l'inverse plus le sol sera humide plus les vers remonterons à la surface et plus le blaireau viendra sur votre pelouse. Donc des arrosages moins fréquents ont un double avantage, trop d'arrosage encouragera les blaireaux à visiter votre pelouse, et seront encore plus attirés par cette terre mouillées car comme ont la évoqué plus haut, les vers sont plus faciles à atteindre car il sont en surface.
En plus de manger des vers de terre, espèce de lombric qui sont en fait essentiels à la santé du sol et de nos pelouses, les blaireaux mangent aussi les nuisibles celui que les jardiniers n'aiment pas voir dans leurs légumes comme des limaces, des escargots, les nids de guêpes ou diverses larves ravageuses de feuilles et de racines. Pour les jardiniers, le blaireau pourrait être un allié de plus pour lui, en quelque sorte c'est un insecticide naturel à quatre pattes, ainsi nous aurons moins de guêpes, de larves, de limaces et de larves qui abîment nos pelouses et les racines et feuilles de nos légumes.
Les Fruits et légumes que vous cultivez, comme le blaireau est omnivore il mange de tous, les "aliments de blaireau" qui poussent dans votre jardin les attireront également. Ils aiment la plupart des fruits que vous cultivez, ils mangent des fraises, des mûres, des prunes, des pommes, des raisins, du maïs ainsi que divers légumes et des fruits sauvages et des baies. 
Ils sont particulièrement attirés par les fruits tombés au sol, avec leur odorat super développé, ils peuvent même sentir des fruits en train de mûrir et pourrir de très loin. L'avantage de tous ces fruit avancés est que, s'il y en a assez pour satisfaire leur faim, ils n'auront pas besoin d'aller fouiller les pelouses ou aller faire des dégâts aux parterres de fleurs ou naviguer dans le potager en quête d'autres aliments.





COMMENT  DISSUADER  UN  BLAIREAU
D'ENTRER  DANS VOTRE  JARDIN 

Beaucoup de gens aimeraient savoir ce qu'ils peuvent faire pour dissuader les blaireaux de pénétrer dans leur jardin et y causer des dégâts.  Plusieurs options s'offre à vous, la première d'entre elle, ne faites rien acceptez les blaireaux dans votre vie et apprenez à tolérer les dommage causés car, rappelez-vous que les blaireaux présentent également certains avantages pour votre terrain, tels que la consommation de nombreux insectes nuisibles, comme des espèces nuisibles telles que les souris, les rats et les lapins. Si vous n'acceptez pas la présence du blaireau dans votre jardin voici donc d'autre s options, comme poser une clôture ou des dissuasions chimique, bien sûr, non agressive pour l'espèce. Amoureux de cette espèce au Royaume Unis pour preuve il existe au cœur de ce pays au moins une dizaine d'association pour protéger cette espèce, ont pourrait dire que c'est un peut la mascotte de ce pays. Ces différents techniques exposées dans cet article ont fait leurs preuves au cœur de ce berceau de Shakespeare ou des Beatles.



Avant de décrire les choses efficaces pour repousser les blaireaux, énumérons la liste de celle qui ne fonctionnent pas vraiment ou voir même inefficaces :

1° - Un capteur détecte la présence de l'animal dans le jardin, puis le pulvérise avec un jet d’eau, le système utilisé est du type sprinkleur qui a une portée de 12 mètres avec une durée de fonctionnement de 3 secondes. Cet accessoire est appelé ScareCrow il coûte environ 55 euros, mais malheureusement ce type de rapellent a toute fois ses limites. Si il est trop souvent déclenché à plusieurs reprises par l'animal, la plupart des blaireaux s'y habitueront très vite, donc se système n'est pas d'une grande efficacité à long terme.

Pulvérisateur d'eau du type sprinkleur se déclenche par détection de mouvement



2° - La dissuasion sonores, c'est un système qui se déclenche par une cellule infrarouge passif, celle ci détecte la présence d'un animal entré dans une zone choisie puis se déclenche. Le dispositif émet différents bruits aigus appelé ultrasons pour ainsi tenter de dissuader le blaireau de rentrer sur la zone protégée. Se système s'appel le Cat Guard, bien qu'il soit utilisé pour écarter des souris ou des chats, rien n'indique qu'ils agissent parfaitement contre le blaireau, même ci cela fonctionne, le sytème sera t'il efficace dans le temps. Ce dispositif a peu été testé sur cette espèce de mustélidés, donc à voir si le blaireau réagit sensiblement aux ultrasons. Nous avons pas encore testé ce rapellent sur le blaireau, nous ne pouvons pas vous dire ci cela est efficace. Si vous souhaitez essayer se système de répulsif sonore, n'y mettez pas tout votre argent. En cherchant bien vous en trouvez sur la toile à moins de 15 ou 20 euros environ. Voici un lien cliquez sur cette phrase répulsif à ultrasons pour nuisibles.  Par contre, ce système par ultrason serait très efficace sur le renard, pour en savoir plus cliquez sur le logo Fox Repellent Expert ci dessous.







3° - Le système "Security Light" fonctionnant également par la présence d'un mouvement devant une cellule photo électrique comme le fameux système infrarouge passif. Comme le dispositif de pulvérisateur de jet d'eau cité plus haut, les blaireaux réagissent bien à cette technique les premières fois de déclenchements, mais très vite ils s'habituent au fait que les lumières s’allument et s'éteignent, donc une nouvelle fois ils ne sera donc pas dissuasif à long terme sur le blaireau.






4° - Des plantes malodorantes, telles que les espèces Plectranthus caninus ou Coleus Canina vendu dans des jardineries sous le nom repellent à chat, repoussent chat ou répulsif à chat et chien. Ces caractéristiques sont, elle peut monter jusqu'à 0,50 mètre et avoir une largeur de 0,60 mètres et elle peut résister à des température de 0° à -5°. On dit que ces plantes fonctionnerait probablement bien contre les blaireaux, car elles dégagerait grâce au soleil une forte odeur comparable à celle d'une mouffette ou lorsque la plante est légèrement frôlées et également quand leurs feuilles sont froissées ou écrasées. Pour ce qui est de l'odeur qui se dégage en plein soleil, malheureusement les blaireaux sont nocturnes donc il ne seront pas gênés par celle ci, par contre les deux autres solutions comme ingérer les feuilles ou si la plante est sur le passage d'une coulée cela pourrait être efficace. Donc conclusion, nous estimons que ces deux espèces de plantes n'ont pas encore fait leurs preuves de dissuasion contre les blaireaux. Nous n'avons pas testé non plus ce genre de répulsif naturel, mais pourquoi pas la tester en plus cette plante dite vivace ne coûterais que 6 euros environ en jardinerie.     





5° - Faire une barrière végétale épineuse comme du houx ou du pyracantha, ne repoussera pas la fourrure épaisse des blaireaux, car en plus pour la recherche de nourriture il lui arrive parfois de creuser le sol afin d'éventrer les nids de guêpes et y déguster les larves. Donc conclusion si ils sont assez immunisés contre les attaquent de piqûres alors les haies épineuses seront inefficace. En plus, l'on peut observer dans la nature des terriers protégés dans des zones qui contiennes ses genres de buissons que sont le houx et la ronce. Donc le verdict, les plantes épineuses ne servent à rien pour décourager les blaireaux à entrer dans votre propriété, ce type de haie ne pourra arrêter que des cambrioleurs.







6° - Donner des aliments épicés, ne fonctionnent généralement pas non plus, car les blaireaux qui habitent les milieux urbains mangent facilement les restes de nourriture dans les poubelles, donc ils peuvent facilement faire face aux poivrons et aux piments qui la compose. En faite comme le blaireau est omnivore, cela va en faite ajouter un peu de variété à sa vaste gamme de nourriture qu'ils mangent. Donc une nouvelle fois procédé stérile à éviter sans hésiter.


Photographie Mark Hamblin




CONCLUSION
Avant de vous rendre dans un magasin qui vend ces genre d'accessoires et d’acheter l'un de ces repellents coûteux, essayez avant toute chose de comprendre le comportement du blaireau, cela vous évitera d'acheter un tas de répulsifs qui finirons par être inefficaces et finalement vous coûtera très chère pour des résulta stériles. Lisez le paragraphe ci dessous, il survole rapidement l'existence de vie du blaireau. Ou ci vous souhaitez en connaître beaucoup plus, alors parcourez les différents articles du blog du Royaume de Meles, vous en apprendrez déjà pas mal sur l'espèce, ses habitudes et surtout sur son comportement.  


Que faut il retenir rapidement sur cette espèce afin de l'écarter de votre jardin :

Les blaireaux sortent généralement de leurs terrier souterraines au crépuscule voir plus favorablement la nuit. Il patrouillent sur son territoire à la recherche de nourriture ou de partenaires. Dans leur recherche de nourriture, ils peuvent faire des dégâts, tels que creuser des trous dans les pelouses et les parterres de fleurs, arracher les cultures hautes, comme le maïs par exemple, il fouille également dans les poubelles. Les blaireaux gratte aussi le gazon pour chercher des larves d'insectes nuisibles qui vivent dedans. Les blaireaux peuvent également gratter les troncs d'arbres et les clôtures en bois pour, entre autre, nettoyer leurs griffes. Les blaireaux généralement toujours le chemins appelé coulée, ces sentiers présentent un aspect très caractéristique visuellement, comme laissant apparaître une végétation aplatie et usée. Ces chemins sont généralement propres, ordonnés et bien rangés et peuvent afficher leurs traces ci celui ci est boueux par temps humide. Des générations de blaireaux peuvent utiliser les mêmes sentiers et, ils peuvent même continuer à les emprunter, même si vous envisagez de construire une clôture.

Les blaireaux font leur besoin dans des trous dans le sol, elles sont appelés latrines. C'est petits pots servent surtout à marquer leur territoire sur un sentier de frontière territoriale. Approcher votre nez dessus, vous pourrez sentir une odeur de caca un peut musqué mais sans être agressive car les laissées de blaireau ne sent habituellement pas aussi fort que celui d'un renard. Les zones de latrines réservées aux blaireaux peuvent être utilisées pendant de nombreuses années, en particulier si elles se trouvent à proximité d’une blaireautière. 

Retenez bien ceci, si un blaireau fait caca dans un coin tranquille de votre jardin, il fera toujours caca dans le même endroit. Donc conclusion, il vaudrait peut-être mieux que ses latrines reste dans ce recoin tranquille à l'abri des regards, plutôt qu'il aille squatter un autre endroit où cela pourrait être plus un problème et dérangent pour vous et votre jardin.





Les différentes substances utilisés pour
dissuader les blaireaux de pénétrer dans votre jardin

Certaines personnes ont déjà saupoudrés sur leurs pelouse du piment de Cayenne en poudre afin d’empêcher les chiens et les chats de se salir. Bien que cela fonctionne sur ces deux espèces d'animaux, il n'y a aucune preuve que cela fonctionne contre les blaireaux et en plus il y a un risque réel et sévère que vous ou un surtout vos enfant soient contaminés au niveau des yeux, ce qui pourra provoquer d'importantes liaisons. Donc un procédé à proscrire sans hésitation. 

Au Royaume Unis, on a déjà testé des produits comme Scoot Fox Repellent et Get Off My Garden, mais ils n’ont pas été efficace pour dissuader les blaireaux de ne pas pénétrer dans les jardins. Mais par contre, certaines personnes affirment qu’ils agissent très bien contre les renards.
Comme beaucoup d'animaux, ci les blaireaux ont un odorat 800 fois plus puissant que le notre, cette espèce comptent énormément sur leur odorat pour faire la différent entre se qui est bon ou se qui est mauvais. Donc suite à cette analyse, ont prétend que toutes ces méthodes fonctionnent sur le principe et que le blaireau évitera donc ces odeurs nauséabondes de ces deux produits repellents. Répandre ce type de répulsif sur un support quelconque cela repoussera probablement un blaireau, donc à tester...





Diverses options chimiques ont été essayées avec plus ou moins de succès. Les produits dont il est question ici, sont tous à base de substances d'origine naturelle, il est très important de l'évoquer afin de ne pas trop polluer l'environnement ou voir même tuer un blaireau ou une autre espèce. Essayons maintenant de comprendre et de savoir se dont nous avons déjà entendu parler.
Aucune de ces mesures n’a été adoptée par le système de gestion des licences, elles sont donc techniquement illégales en tant que moyens de dissuasion sur une espèce animale.



L'urine humaine masculine :

La théorie est que l'odeur de l'urine humaine masculine pourrait l'emporter sur le sens aigu de l'odorat du blaireau et la convaincre que c'est un domaine dans lequel il ne doit pas pénétrer. Personne ne semble avoir fait de tests pour déterminer si l'effet dissuasif fonctionne mieux avec de l'urine fraîche ou viciée, ou si l'effet provient de l'urine ou de l'acide urique ou des composés semblables à l'ammoniac qui pourraient s'y trouver. Si vous voulez essayer cette technique, prenez par exemple une bière tous les soirs afin que vous puissiez produire suffisamment d'urine pour traiter une zone que vous aurez choisis. Cette technique est un peut une identique de marquage de territoire à la façon made in human. 




LE  POUVOIR  EXTRAORDINAIRE  DES  HUILES  ESSENTIELS 

Les huiles essentielles sont nombreuses, parfois complexes d'utilisation, et ont de multiples applications. Il existe des centaines de milliers de plantes aromatiques sur notre belle planète. Les huiles essentielles servent à beaucoup de choses : aromathérapie, cosmétique naturelle, entretien de la maison, cuisine, elles sont partout ! Mais cette page et article n'est pas là pour venter la magie et l'usage thérapeutique de chacune de ces huiles essentiels. Si vous désirez en connaître beaucoup plus, alors allez parcourir la boutique de la Compagnie des Sens. Venez cliquer sur le logo ci dessous, vous découvrirez le site internet et vous en apprendrez beaucoup sur cette précieuse flore qui nous entoure.





Huile d'olbas

Huile d'olbas est indiquée pour soulager les symptôme comme la congestion bronchique et nasale du rhume des foins elle s'utilise par inhalation. Cette huile est composée d'huile essentiel d'eucalyptus, de menthe, de cajuput, de clou de girofle, de baies de genièvre et de gaulthérie. Toutes ces huiles essentiels sont assez odorantes, donc pourquoi ne seront ils pas détestés par beaucoup d'animaux comme le blaireaux. Vous pouvez trouver l'huile d'Olbas sur internet. Sinon vous pourrez acheter également la plupart des huiles essentiel qui compose cette huile dans le commerce de aromathérapie.


Quelques gouttes peuvent être appliquées par exemple, sur une petite surface comme dans une zone choisis soigneusement, sur une des coulées du blaireau, par exemple sous une partie de clôture de votre jardin. Puis ensuite l'espoir étant que les vapeurs puissent frapper le nez de l'animal pour ainsi l'empêcher de passer dessous et de pénétrer à l'intérieur de votre propriété. Vous devez renouvelez périodiquement votre "piège" olfactif surtout après une forte pluie et lors des jours de grande chaleur qui évapora rapidement l'huile.



Vicks VapoRub

Le Vicks VapoRub est une Pommade indiqué pour le traitement d'appoint à visée décongestionnante au cours des affections (rhumes, toux, bronchites simples) respiratoires banales. Vicks VapoRub contient de l'essence de térébenthine, du camphre, de l'huile d'eucalyptus et du menthol. Il n'est peut-être pas aussi pratique à utiliser que l'huile d'Olbas, car il se présente sous la forme d'une pommade et non d'une l'huile. Vous pouvez acheter Vicks VapoRub chez un pharmacien ou dans un grand supermarché. Tout comme huile d'olbas, vous pourrez acheter également la plupart des huiles essentiel qui compose cette pommade dans le commerce de aromathérapie.


Encore une fois, vous appliqueriez littéralement un mince couche sur une petite zone sur un quelconque support afin que l'odeur flotte à la hauteur du nez de l'animal. Vous pouvez également en faire fondre une petite quantité dans de l’eau chaude, puis que vous pourrez peindre sur une petite surface. Comme évoque ci dessus pour huile d'olbas, vous devrez également renouvelez l'opération périodiquement afin de régénérer l'odeur.


Sinon pour les personnes qui sont plus ciblés dans le bios, il existe chez Pranoram un baume respiratoire qui a les même vertu que le Vicks VapoRub. Les propriétés de ce baume réconfortant aux huiles essentielles 100 % biologiques, il associe eucalyptus, pin, menthe et thym réputés pour le maintien des défenses immunitaires et de la santé respiratoire normales. 



Lotion huile baume du Tigre

Le Tiger Balm peut être appliquée sur le corps afin de soulager les douleurs musculaires et articulaires, les crampes ou le mal de dos.. Sa composition est identique aux autre produits cité plus haut comme l'huile essentiel de menthe, d'eucalyptus et deux nouvelles huiles la compose, de la lavande et de l'huile de Wintergreen, en faite cette huile est identique à la gaulthérie couchée, elle porte seulement un autre nom. Il faudra l'utiliser comme les autres produits cité plus haut ou plus bas, et surtout pour avoir une efficacité il faudra toujours renouveler régulièrement le répulsif.





RUP 04-10, répulsif Blaireau

Le répulsif naturel RUP 04-10 est un produit qui repousse les renards et blaireaux et les oblige à quitter le secteur de traité.
Pourquoi utiliser un répulsif ? Si vous rencontrez des problèmes avec des renards ou des blaireaux qui s'introduisent dans votre propriété ou votre jardin, il est peut-être temps de trouver une solution simple et efficace.

DESCRIPTION 

RUP 04-10 est un puissant répulsif liquide anti-renards et blaireaux qui résoudra vos ennuis et qui vous permettra de protéger vos terrains de visiteurs qui rêvent de s’installer sur vos terres.

RUP 04-10 est composé d’un mélange d’épices hyper concentré sur support d’engrais organique qui cible l'odorat du renard ou du blaireau. RUP 04-10 est un moyen de dissuasion efficace et humain; il ne cause aucun dommage aux animaux ou à l'environnement, puisque RUP 04-10 est un engrais organique ternaire : N : 3, P : 2, K : 5.5 qui ne contient aucune molécule chimique et sa classification est conforme au règlement CE 1272/2008 (CLP) et ses amendements.

L'application prend quelques minutes, car elle doit être pulvérisée autour de la zone dans laquelle vous souhaitez empêcher le renard de pénétrer ou d’imprégner des morceaux de tissus à l’aide du produit et de les introduire dans les terriers déjà présents sur vos lieux. Il est fortement conseillé de porter un masque, des gants et des lunettes de protection lors de l’application du produit.


Caractéristiques : Composé d’un mélange d’épices hyper concentré sur support d’engrais organique (vinasse, déchets de poissons et de marc) Aucune molécule chimique n’est présente dans le RUP 04-10. Engrais organique ternaire : N : 3, P : 2, K : 5.5 Repousse blaireau et renard Classification conformément au règlement (CE) n°1272/2008 (CLP) et ses amendements Conditionnement en bidon de 1 litre.

Composition : Géraniol, oléorésine de piment.

Mode d’emploi et préconisations : Imprégner des morceaux de tissu avec le RUP 04-10 et les introduire dans le terrier du blaireau ou du renard En parallèle, diluer 1 litre de produit RUP 04-10 dans 10 litres d’eau et pulvériser un rayon de 10 mètres autour du terrier

Conseil : Durée d’efficacité : 2 mois Privilégier l’application en fin d’après-midi Ne pas hésiter à renouveler le traitement si la pression persiste Stockage à température ambiante du produit Ne pas stocker de solution diluée A conserver hors de votre local phytosanitaire Porter impérativement un masque, des gants et des lunettes. Produit vendu dans le 40 euros le litre.




RÉPULSIF HUKINOL

Description du produit : Hukinol est un liquide très efficace allemand, il est prêt à l'emploi, il est conçu pour protéger les cultures, les bâtiments agricoles et les domaines contre les animaux sauvages. C'est un parfum non toxique contenant de l'acide 3-méthylbutyrique. Hukinol utilisé conformément aux instructions peut limiter les dommages jusqu'à 70%.


Qu'est-ce que Hukinol ? Répulsif de gibier parfumé éprouvé et extrêmement efficace sous la forme d'un parfum concentré de sueur humaine. Hukinol est certifié par le PZH n ° PZH / HT-2805/2013


HUKINOL - un répulsif extrêmement puissant et efficace contre les animaux sauvages!

- Produit d'origine allemande
- Dissuasion très efficace
- Réduit les dommages jusqu'à 70%
- Agent extrêmement efficace
- Facile à appliquer
- Universel - fonctionne avec la faune
- Sans danger pour les humains, les animaux et les plantes
- Meilleur vendeur parmi les professionnels


Application et utilisation : Hukinol doit être utilisé sans contact avec les animaux, les plantes et le sol. Appliquez la préparation à raison de 4-5 gouttes directement sur un chiffon ou une éponge, puis protégez-la de la pluie et accrochez-la à une hauteur d'environ 50 cm. Les chiffons accrochés tous les 15 à 20 mètres constitueront une barrière efficace contre les odeurs.

Combien de temps agit-il : L'odeur répulsive dure environ deux semaines selon la météo. Après cette date, le traitement doit être répété.


AVERTISSEMENT !
Hukinol doit être scrupuleusement utilisé comme indiqué sur le mode d'emplois. Un déversement accidentel provoque une odeur très désagréable qui est extrêmement difficile à éliminer. A UTILISER EN DERNIER RECOURS.






Deux techniques simple pour l'imprégnation d'un support malodorant :

Les différentes méthodes cités précédentes conviennent pour des petites zones ou les blaireaux ont l'habitudes de circuler, comme les sentiers ou les coulées que le blaireau empreinte régulièrement. Mais pour les personnes qui veulent protéger de plus grandes zones, telles que des grandes parcelles de potager, il faudra utiliser une autre méthode ou l'odeur pourra courir sur toute le jardin.

- Première méthode :
Pour cela il vous faudra un vieux linge usé ou déchirée, pour cette astuce il sera préférable d’utiliser des tissus naturels tels que le coton qui retiendront mieux l’odeur que les tissus synthétiques tels que le nylon. Fabriquez des bandes de tissu de 10 cm. de largeur et 40 cm. de longueur, puis imprégner les par trempage ou en vaporisant l'un des produits malodorant évoqué ci dessus ou par des huiles essentiels qui les composes. Attachez ensuite chaque bande sur un piquet de 50 centimètres de longueur afin que celui, au moment de l'enfoncer dans le sol, celui ci n'excède pas une hauteur du sol à l'extrémité du piquet à plus de 30 à 35 centimètres de haut. Ci tout se passe bien et que l'odeur flotte dans l'air, mais pour cela un allié précieux Grecque vous viendra en aide, le dieux du vent Éole devra en principe faire le reste du travail, celui de répande l'odeur afin de repousser les intrus loin de la parcelle interdite. 
L’idée du linge malodorant a pour avantage que l’odeur se trouve sur le tissus et il n’est donc pas incrustée de manière permanente dans l’environnement ou sur le support choisis. Vous pouvez enlever le linge quand vous en avez plus besoin, une fois que les blaireau aurons compris qu'ils ne doivent pas entrer dans votre jardin.


- Deuxième méthode :
Pour cela il vous faudra une bonne quantité de piquets, combien et bien cela dépendra de la taille de la zone que vous voulez protéger, en plus il faudra vous munir d'une ficelle ou d'une corde 100 % naturelle comme une bobine de lin, de chanvre, de la corde en coton que l'on utilise principalement pour le macramé, vous pouvez également utilisez et trouver en mercerie du ruban en coton. Dans le domaine agricole les paysans utilise beaucoup la Sisal. Le choix est énorme dans le domaine, cliquez sur la phrase qui suit ficelle ou corde naturelle, vous allez tomber sur un large choix de boutique pour ainsi pouvoir en acheter.
Pourquoi de la ficelle naturelle, car comme évoqué dans la première méthode, si le coton garde plus longtemps l'odeurs alors qu'utiliser du tissu synthétique la font disparaître rapidement, il en va de même pour la ficelle 100 % naturelle. La méthode est très simple et je pense que vous l'avez deviné, il faudra laisser tremper la ficelle ou la corde dans l'une des substances répulsive cité plus haut, puis fixez la ficelle ou la corde malodorante sur l'ensemble des piquets planté dans la zone ou vous ne souhaitez pas que le blaireau entre. La hauteur de la ficelle ou de la corde devra être mise à une hauteur par rapport au sol de 15 à 20 centimètre environ. La durée de vie de l'odeur, la plusieurs facteur intervienne, elle n'est pas très exacte tout dépend surtout de la météo en faite, il vous faudra faire des testes car peut d'informations sérieuses ont put être établis sur le sujet en question.       









LA  CLÔTURE  ÉLECTRIQUE  


Les blaireaux ont l’habitude de passer sous les clôtures et en plus ils peuvent creuser pour les franchir. Pour l'installation d'une clôture électrique, installez une clôture mobile plus facile à monter te démonter, donc pour éviter que les blaireaux entre dans une zone que l'on ne souhaite pas qu'il vagabonde, elle sera une mesure de prévention adéquate sur de petites parcelles ou l’on constate des dommages répétés. Dans les secteurs de vigne où les lièvres sont présents, il faut impérativement protéger les nouvelles plantations: protection individuelles des barbus, treillis, filet plastique, manchon plastique ou protection collective avec un treillis. 
Pour le blaireau il sera nécessaire de tendre quatre fils le premier sera fixé à une hauteur 10 centimètres, le deuxième à 20 cm., le troisième à 30 cm. et le dernier à 40 centimètres. Pour le blaireau, sur les quatre utiliser au moins un ou deux ruban devront être bien visible pour que cela suffise, mais l’utilisation d’un flexinet type mouton est beaucoup plus aisé à poser et plus efficace pour tenir les animaux hors des parcelles concernées. Pour les treillis métalliques : les treillis noués légers sont les plus efficaces, les petites mailles vers le bas de la clôture. Les blaireaux possèdent un pelage très fourni et très isolant contre le froid, ils sont bien plus efficace contre le monde sauvage que celui que possède nos animaux de compagnies ou les animaux de rente. Donc, par conséquence il est important que la tension soit suffisamment grande. Il faut que le premier impact électrique soit assez violent pour produire un effet intimidant sur le prédateur et pour constituer une expérience à ne pas renouveler, donc une tension 4000 à 5000 volts sera nécessaire. Pour l'installation du système, des piquets en fibre de verre, en plastique ou en bois peuvent être utilisés. Ces différents types de matériaux se laissent facilement combiner pour les clôtures de protection. Pour le conducteur du courant divers fils, cordes, rubans, câble peuvent être utilisés, mais la visibilité de la clôtures devra toujours jouer un rôle important dans la protection de la zone choisi. Dans ce choix de visibilité, les rubans sont parfois plus adéquats que les fils, mais leur conductibilité plus faible, cela impose de les combiner avec des câbles en acier.  Les distances entre les piquets sont à adapter au terrain, cela peut aller de 3 mètres minimum à 10 mètres maximum pour conserver une tension optimale des câbles et rubans. Les clôtures doivent être tendues pour conserver une résistance et une efficacité maximales et il faudra les vérifier régulièrement et les entretenir avec soin pour que votre clôture restent toujours efficaces.






Pour en savoir plus
FICHIERS A TÉLÉCHARGER


Cette fiche très bien réalisée du GMHL (Groupe Mammalogique et Herpétologique du Limousin) vous parle du blaireau dans votre jardin





Se dépliant Belge vous parlera des dégâts du blaireau
en zone d'habitat et comment y remédier
  



Ce livret de agrideo riche en explication, vous expliquera
comment installer une clôture avec et sans courant 





Pour les Anglophone, se petit fascicule vous expliquera
comment protéger votre jardin des blaireaux 




Terriers de blaireaux en milieu viticole,
qu'elle attitude adopter ?











ルドビク    トオマス   /   le  Royaume  de  Meles   /  copyright ©




4 commentaires:

  1. merci pour ces informations rares sur le web.

    au sujet de la clôture, quelques questions :

    - pourquoi un élément à 40cm, alors que le blaireau avance plutôt avec la truffe près du sol, et qu'il ne semble pas du genre à sauter ?

    - pourquoi des rubans plutôt que des fils ?

    - que se passe-t-il quand l'animal prends le jus ? tourne-t-il le dos à jamais ? essaye-t-il plus loin ? reviendra-t-il le lendemain ?

    - s'ils sont 2 ou 3 et l'un se prend le jus, comment les autres réagissent-ils ?

    merci d'avance si vous avez des réponses. je tente de protéger 3ha de semis que les blaireaux m'ont déjà ravagés 3 fois, et je préfèrerais trouver une stratégie passive plutôt que de recourir à la louveterie...

    cordialement.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour plyptique, merci tout d'abord pour votre visite dans le Royaume de Meles. Merci également de protéger votre récolte passivement sans avoir recourt à la vénerie c'est vraiment très judicieux de votre part. Maintenant parlons de vos questions, pour la clôture l'élément à 40 centimètre c'est par mesure de sécurité sachant que le blaireau mesure 30 à 40 centimètre au garrot. Pourquoi des rubans plutôt que des files pour la diffusion d'odeur plus importante car la surface de la bande et plus grande que de simple bruns de ficelle et en plus l'action du produit répulsif est mieux absorbé et dure plus longtemps. Par contre en réponse au deux
    autres questions je ne peut vous fournir aucune réponses, je pense quant même qu'il essaiera plusieurs fois vu le caractère d'un blaireau. Désolé de ne pas vous fournir des informations plus précise pour les deux dernières questions, à ma connaissance personnes encore n'à pu observer les réactions faces à une clôture électrique, mais je peut vous certifier que cela fonctionne parfaitement, pour exemple les clôtures sont très efficace avec les sangliers eu qui ont la peau très dure et épaisse alors que celle du blaireau est fine. J'espère avoir répondu à vos questions et merci encore beaucoup pour vos encouragements.

    RépondreSupprimer
  3. merci pour ce retour. je dois composer pour les chevreuils, les sangliers et maintenant aussi les blaireaux, et chacun demande des réglages de clôture différents... c'est un peu le casse-tête, et pour 1500m de clôture sur un terrain très accidenté, le moindre changement de stratégie implique de longues heures d'ajustements. mais bon, je ne désespère pas...

    RépondreSupprimer
  4. Bon courage plyptique pour cette installation et, vous n'avez pas à me dire merci se fût un reelle plaisir de vous renseignez et de vous venir en aide afin de ne pas réagir comme beaucoup d'autre le ferais de faire épouser la mort au p'tit nounours miniature de nos nos campagnes et forêts.

    RépondreSupprimer